Oisejardin, élagage de  vos arbres encombrants en Seine-Saint-Denis (93)

Selon la nature de vos arbres, les problèmes que ceux-ci peuvent éventuellement vous poser et la configuration de votre jardin, Oisejardin emploie différentes méthodes d’élagage.

L’élagage simple

Il s’agit d’une coupe classique des branches superflues visant à favoriser la luminosité de votre maison, lorsque votre arbre est placé devant une fenêtre. Cependant, les méthodes traditionnelles ayant tendance à mutiler celui-ci et à en empirer la densité de feuillage sur le long terme, nous favorisons la méthode dite « à l’anglaise » : plus légère et respectueuse de la nature du végétal, elle s’effectue tous les 3 ou 4 ans et limite les blessures infligées.

Si l’élagage simple ne suffit pas, il faut dans certains cas songer à remplacer l’arbre concerné par une variété au port plus aéré (tel que le bouleau par exemple).

L’émondage

Cette technique est davantage réservée aux arbres dont le bois est destiné à être exploité. Elle consiste à tailler les branches latérales et éventuellement la cime pour encourager une repousse plus forte et plus solide. Compte tenu du caractère très agressif de l’opération, elle n’est réalisée qu’environ tous les sept ans.

La coupe de branches dangereuses

On appelle branches dangereuses les branches  empiétant sur les toits ou trop proches de lignes électriques, citernes de gaz… Pour éviter tout incident, il faut donc les éliminer tout en assurant une sécurité optimale lors de la coupe, notamment en les débitant en petits tronçons afin d’éviter tout dommage au sol.

L’abattage

Pour diverses raisons (mauvaise santé, danger…), nous pouvons être amenés à procéder à l’abattage d’un arbre. Nous délimitons au préalable la direction de chute, établissons un périmètre de sécurité afin de prévenir tout imprévu et entaillons le tronc à sa base pour le faire basculer d’un seul tenant.

Cette solution peut être accompagnée d’un dessouchage selon plusieurs méthodes :

- Le dessouchage manuel, employé par Oisejardin depuis la création de l’entreprise,

- Le dessouchage mécanique, qui s’effectue au moyen d’une machine à disques qui broie le bois en copeaux (réutilisables) et résiste aux pierres. Cependant, cet engin n’accède pas aux entrées trop exiguës.

- Le dessouchage chimique, réservé aux grands arbres pour lesquelles les autres techniques sont inefficaces. Celle-ci implique du chlorate de soude versé directement à l’intérieur des racines via quelques trous percés au préalable et met plusieurs mois à s’étendre à l’intégralité de la souche.

Le démontage

Lorsque l’arbre est trop haut ou que nous ne disposons pas d’un espace suffisant pour procéder à l’abattage, nous sommes contraints d’opter pour la méthode du démontage : la cime est éliminée en premier lieu, puis le tronc est débité en petits tronçons légers qui sont lâchés à un endroit précis.

Le recyclage du broyat

Différentes options sont envisageables :

- Le broyat peut être composté, chez vous ou sur notre propre aire de compostage, et vous profite alors directement.

- Il peut aussi être laissé sur place en l’état à votre demande, ou être emporté par notre équipe si vous n’en avez pas l’utilité afin d’être transformé en bois de chauffage.

- Enfin, il peut être utilisé comme Bois Raméal Fragmenté (BRF) : éparpillé sur une surface de culture, il protège le sol des intempéries, limite l’évaporation de l’eau, encourage la vie animale dans le sol et favorise grandement la production agricole. Cette méthode est appelée paillage ou mulch.